Lepolsk Matuszewski artiste peintre plasticien

Lepolsk Matuszewski  artiste peintre plasticien

BIOGRAPHIE [Fr]

 

 

  biographie  

 

 


Biographie

     Né le 03 juillet 1973 à Metz, Lepolsk MATUSZEWSKI est passionné par le Dessin depuis l'âge de 6 ans. Le dessin est déjà une passion dès 1979, et consacre la majorité de son enfance à dessiner à la mine de plomb et à peindre.

Il suit un cursus scolaire classique depuis le cours préparatoire jusqu'au collège.

    Il emprunte la voie du lycée professionnel, vivement conseillé par ses professeurs pour entreprendre une filière scolaire artistique.

    Passionné de l'image et des émotions qu'elle véhicule , il fait des études sur l'illustration , écoles de création de graphisme publicitaire et d'art appliqué admis sur concours d'entrée dans le lycée technique professionnel st-vincent .

     Ancré au monde de l'image, il décide de faire une école de photographie et des études en audio-visuel.A toutes ces différentes facettes de l'art, l'artiste ajoute quelques essais à la sculpture et à l'art plastique.

    En 1989, Lepolsk MATUSZEWSKI se laisse guidé par son destin de créateur, et réalise une série d'esquisses auto-biographiques qu'il intitulera « les bonhommes » ! Les bonshommes sont des auto-portraits réalisés au départ dans un cadre scolaire, mais ils ont joué un rôle très important pour la suite. Ce sont des dessins « hybrides » regroupant un mélange de techniques (encres, pigments et sanguines) et de matériaux (films plastiques généralement utilisés en photogravure, contre collé et des papiers spéciaux pour graphiques aux feutres).

     Les couleurs "chaudes" se sont assimilées aux ambiances "froides", les formes et les compositions graphiques commencent à se révélerdans un esprit de planche de bande dessinée.

     En 1990, Les pensées de Lepolsk commencent à devenir très figuratives : sous formes de bulles (bande dessinée), dans le travail des fonds, et par les couleurs...Les influences musicales et littéraires telles que The Cure et Edgar A.Poe font corps avec les réalisations. Suit une obstinée recherche sur les mélanges de pigments et les matériaux nécessaires à ses créations plastiques !

 

    En 1992  une série de tableaux intitulés les « MIROIRS » : 

 

      Lepolsk MATUSZEWSKI met en scène son histoire alliant fiction et réalité .

"MIROIR" raconte en plusieurs toiles la vie de l'artiste. Ces toiles s'apparentent à une mise à nu cérébrale, dont la forme est le thème de prédilection du peintre.

IL cherche à traduire divers états d'âme aux couleurs de la terre. Ce rapprochement avec la nature est un élément essentiel de cette exposition.

Les matériaux et techniques utilisés sont pour le moins "inédit".

 

    Le mélange des matières comme le sable, l'or, le sel marin, la cire, des épices culinaires, des fragments de roches volcaniques, du cuivre, du zinc & l'argile ajoutés à des pigments, donne une note très particulière à ces œuvres, où humeurs froides et couleurs chaudes dévoilent un étonnant contraste.

Parallèlement, il mène une recherche artistique sur l'image et sa capacité à transfigurer l'irréel.

 

Un genre d'autoportrait qui présente ici les reflets abstraits des différentes visions de l'auteur sur "lui-même".

Ces créations expriment toutefois sur le fond et sur la forme un léger caractère ésotérique.

Lepolsk MATUSZEWSKI est surnommé par la presse : le peintre des ombres et des lumières. Ces toiles sont des métaphores visuelles qui heurtent la sensibilité du spectateur.

 

Un réel travail sur le psychisme, éveillant des pensées profondes et une tendance à "reverser le définition de l'art abstrait".

L'art « innabstrait » (terme qui défini le travail d'asylum-art création, groupe de peintres) serait le terme le plus approprié pour cette exposition ... Les formes, lignes fortes et les structures essentielles conservées d'un paysage ou objet quelconque n'existent plus .

Lepolsk MATUSZEWSKI nous présente librement les visions de ses pensées .

Une œuvre en contient plusieurs et invite le spectateur à découvrir se mécanisme pictural par reliefs, en fonction du placement par rapport au tableau.

 

En 1999, le second thème « ASYLUM » : 

 

     La Série « ASYLUM » se révèle comme la suite des "MIROIRS"... Encore plus abouti, plus profond, plus technique concernant la recherche des matériaux et travaillant cette fois sur des plus grands formats de  tableaux.

     Les éléments comme le sable, l'argile, l'or et le cuivre sont toujours présents.

Asylum, c'est une forme" d'homologie* psychique" (*terme publicitaire qui signifie une image dans une image, et qui se répète de façon redondante)...masquée par les couleurs et par l'équilibre graphique.

     Les reliefs de matières représentent des formes, des visages, des personnages et des scènes uniquement visibles selon l'orientation de la lumière vers la toile par effet d'ombres ou en fonction des différents placements du visiteur par rapport au tableau.

Lepolsk travaille sur ses tableaux à l'aide de lumières artificielles...puisqu'il peint de préférence la nuit !

      Selon l'orientation des ces sources lumineuses, les reliefs prennent des dimensions et des couleurs très particulières.

     Il est très difficile de prendre des photographies de ce genre de toiles, car chaque angle de vue diffère en fonction des reliefs de peinture et du placement de l'objectif...une petite astuce du peintre, qui offre cette touche particulière à son œuvre.

 

 

 

 


 

En 2006, un troisième thème « IGNIS ANIMA » :  

 

L 'INNABSTRAIT ou "comment faire de son rêve la métaphore de sa réalité ?"...


"Ordonner l'émotion des pensées par la métaphore, figer l'instant, la naissance, l'essence même, en les ordonnant de telle façon qu'elles apparaissent encore plus désordonnées..."

 

 

En 2008  il expose  les tableaux du thème "ignis anima" dans la magnifique bâtisse, La Maison Rabelais  de METZ

Il expose au Romarin en métamorphosant la décoration intérieure pendant 2 mois.

Parutions et articles de presse sur la chaîne M6 , l'édition Le Républicain Lorrain et METZ-Magazine avec une page spéciale.    

Exposition au CCMQ de METZ. 

En 2009 , il est lauréat du concours de peinture " Nouveaux Talents de la Peinture 2009 "

il reçoit également  le Prix Art Majeur silver award  pour la qualité et le contenu de son blog artistique.

 1er Prix du concours artwindow sur le thème "destruction" avec le tableau 1000 ANS (galerie Ignis Anima).

 

Il crée un concept d'exposition chez les particuliers qui rencontre un succès inattendu.

il crée les EXPO'APPART  permettant ainsi de venir rencontrer le peintre dans son atelier et découvrir son travail . 

 

 

En 2009 un nouveau style d'expressionnisme abstrait contemporain.

Adepte de la peinture gestuelle lyrique depuis son plus jeune âge, Lepolsk crée les Séries FUSION et PROTOTYPES, des créations sur toiles tri-dimensionnelles minimalistes qui inspirent "l'essentiel" comme le dit le peintre. 

 

Entre peinture et sculpture, ces tableaux sont des créations hybrides avec lesquelles le peintre a trouvé sa propre voie. 

 

Lepolsk : " La lumière ou plus exactement " les lumières", les perspectives, les couleurs, les formes et les matériaux utilisés ont trouvé une façon différente de s'exprimer et de se révéler !

 Mon désir aussi de "pousser le dripping et le tubbing vers une autre dimension picturale" dans mon travail est certainement la source de cette métamorphose.  Le besoin d'aller à l'essentiel, utiliser la façon la plus naturelle tout en gardant cet esprit de déstructuration des éléments qui m'anime. 

 Qui dit dimension, dit espace... Impliquant la création d'un travail dimensionnel semblable à de la sculpture. Pour le moment, je souhaite conserver le support de départ : le châssis et sa toile. Certaines créations sont déjà réalisés avec le recto et le verso.

Le temps a une place importante dans mon travail, se retrouver soi-même avec les tableaux. Ils représentent le début et la fin  dans un même moment : celui du regard avec le tableau.   

J'aime la matière. Ma sculpture et ma peinture ont trouvé là, un univers commun dans lequel j'apprends et me sens artistiquement libre ayant comme seule référence mon imagination. "
 

 

         

 

 

 

Les textes sont de Fabien MATUSZEWSKI, écrivain & parolier.

 

Démarches artistiques

 

« Mes tableaux reflètent mes pensées, mes rêves et mon intuition que j'ai nommé: l'innabstrait. Mes toiles sont des métaphores visuelles heurtant la sensibilité de chacun ! Un tableau en contient plusieurs en fonction du placement du spectateur et de la lumière par effets de reliefs... Je laisse toujours dans la composition graphique de mes peintures une place pour la vision du spectateur afin que celui-ci prenne place et se mette en situation avec le tableau qui devient alors subjectif !
Les techniques utilisées sont mixtes est intègrent des matériaux par mélanges tels que le sable,l'argile, le cuivre, l'or, la terre, éclats de pierres etc...
J'attache une grande importance à incorporer des matériaux naturels pour réaliser mes toiles.
Enfin, les thèmes que je m'impose me guident dans ma démarche artistique,ne souhaitant avoir aucune appartenance à un mouvement d'art reconnu ou défini, mon mot d'ordre est "la liberté, la pensée psychique intuitive au moment où je peins ! »

 

 

Définition du terme « innabstrait » :

 

Expression artistique créée en 1992 par Asylum-Art créations ( groupe de peintres), basée sur la représentation et la distorsion iconographique (formes ou autres représentations d'éthique) manifestant des sentiments et des émotions irréelles et oniriques. Les structures des compositions des fonds sont empruntées à la peinture gestuelle (G.Mathieu). Pour la partie technique, les œuvres parfois diptyques ou polyptyques s'équilibrent graphiquement par lumières et ombres utilisant des matériaux et fragments naturels bruts par reliefs.


>> Retour au Cube 



CONTACT



19/10/2012